« Scientists Race To Head Off Lethal Potential Of Avian Flu (Washington Post, Tuesday, August 23, 2005; Page A01) [snag for the Av | Main | August 22 Flu UpdateThe Coming Influenza Pandemic? »

August 24, 2005

L'HÉCATOMBE À NOS PORTES?La Levée !

L'épidémie de la grippe aviaire

class="MsoNormal" style="line-height: 150%; text-align: justify; color: rgb(0, 0, 0);"> L’organisation mondiale de la santé et plusieurs autres chercheurs et observateurs craignent que la grippe aviaire ou la grippe du poulet, ou l’influenza aviaire revienne bientôt en force et qu’elle contamine des centaines de millions de personnes partout sur Terre.

Au cours des 10 prochaines semaines plus de 100 000 oies, goélands et cormorans commenceront leur migration de l’ouest de la Chine vers l’Australie.

Un nombre important de ces oiseaux migrateurs seront infectés du H5N1, une variante de la grippe aviaire qui a déjà tué 61 personnes dans le sud-ouest de l’Asie.

L’OMS craint que ce type de virus puisse se muter en une forme contagieuse dans le genre qui a tué 50 à 100 millions de personnes à l’automne de 1918.

Cette apparition de la grippe aviaire a été découverte par les Chinois à la fin du mois d’avril…et les chercheurs chinois ont été horrifiés par la virulence du virus.

L’H5N1 s’est déjà répandu jusqu’à Lhassa, la capitale du Tibet, aussi à l’ouest de la Mongolie et a même infecté des poulets à la capitale de la Sibérie, Novossibirsk.

L’épicentre humain de l’H5N1 s’agrandit aussi : à la mi-juillet un père et ses deux filles en sont morts dans une banlieue riche de Jakarta.

Ce qu’il faut retenir c’est que l’influenza aviaire est endémique et bien implanté chez les poulets de l’Asie du sud-est et se répand rapidement par les oiseaux migrateurs pour éventuellement atteindre l’ensemble de la planète au cours de la prochaine année.

Chaque nouvelle infection de l’H5N1 que ce soit parmi les canards en Sibérie, les cochons en Indonésie ou les humains au Vietnam est une nouvelle occasion pour le virus de se transformer en un tueur en série incontrôlable.

Partout sur terre les autorités de santé publique s’attendent au pire, en GB on prépare le terrain pour des morgues de masse parce qu’on s’attend à ce que 700 000 britanniques en meurent.

Encore plus inquiétant, le vaccin que l’on prévoit administrer pour contrer la nouvelle grippe aviaire n’est pas très efficace et est produit en trop petites quantités.

Faudra sans faute et le plus tôt possible que les pays riches investissent les milliards pour produire un vaccin accessible au monde entier.

Parce qu’au fur et à mesure que les oiseaux migrateurs quittent l’Asie pour l’Australie le virus va se répandre ce qui nous laisse vraiment très peu de temps.

Carpe diem chers auditeurs…

Posted by dymaxion at August 24, 2005 01:19 PM

Trackback Pings

TrackBack URL for this entry:
http://www.dymaxionweb.com/cgi-bin/mtype/mt-tb.cgi/220

Comments

Post a comment




Remember Me?